Après le Brésil et l’Argentine, la Bolivie s’apprête à reconnaître la Palestine comme « État indépendant ».
Article mis en ligne le 19 décembre 2010
Imprimer logo imprimer

18-12-2010 : Le président bolivien, Evo Morales, a fait savoir vendredi 17 décembre 2010 que cette reconnaissance serait officiellement annoncée la semaine prochaine. « La Bolivie enverra une lettre au président de la Palestine la reconnaissant comme État indépendant et souverain. La semaine prochaine, de manière officielle, nous allons envoyer [une lettre] aux organismes internationaux », a déclaré le chef d’État bolivien, en voyage officiel au Paraguay.

M. Morales a également accusé Israël de commettre un « génocide » au Proche-Orient et a demandé aux « organisations internationales d’assumer leurs responsabilités pour l’éviter ».

Les relations diplomatiques entre les deux pays sont rompues depuis janvier 2009, la Bolivie ayant choisi cette voie pour protester contre l’offensive militaire menée à l’époque dans la bande de Gaza.

Au début du mois, le Brésil et l’Argentine ont eux aussi reconnu la Palestine comme « un État libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967 », c’est-à-dire les lignes d’avant la guerre israélo-arabe des Six Jours et l’occupation israélienne de la bande de Gaza et de la Cisjordanie. Les deux poids lourds d’Amérique du Sud se sont alors attiré des critiques de la part d’Israël et des États-Unis. L’Uruguay a indiqué la semaine dernière qu’il reconnaîtrait à son tour la Palestine en 2011



puce Plan du site puce Contact

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2000-2014 © Mission de Palestine en France - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.67