L’Autorité Nationale palestinienne déplore la résolution de la Chambre américaine
Article mis en ligne le 20 décembre 2010
Imprimer logo imprimer

17-12-2010 : L’Autorité Nationale palestinienne regrette la résolution de la chambre des Représentants américaine qui condamne toute déclaration ou reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien et défend une solution négociée du conflit avec Israël.

"Nous nous sommes consacrés aux négociations pendant près de vingt ans et aujourd’hui nous sommes pris au piège d’un processus qui pour l’instant n’a rien changé à l’occupation" israélienne, a affirmé le négociateur en chef Saëb Erakat dans un communiqué publié vendredi.

"Contrairement au gouvernement israélien, qui se satisfait du statu quo de l’occupation et de la poursuite de la colonisation, le peuple palestinien doit rechercher sa liberté par le biais de n’importe quelle option pacifiste qui lui est offerte", a plaidé M. Erakat.

Mercredi, la Chambre a dans une résolution réaffirmé son "opposition à toute tentative pour établir ou chercher la reconnaissance d’un Etat
palestinien en dehors d’un accord négocié
", appelant les gouvernements étrangers à "ne pas accorder une telle reconnaissance".

"Reconnaître l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967 est une
décision souveraine, unilatérale par des Etats individuels. Si les Etats-Unis peuvent choisir de ne pas reconnaître notre Etat, ils ne peuvent empêcher d’autres Etats d’exercer leur droit souverain
", proteste M. Erakat.

L’Autorité Nationale palestinienne, soutenue par la Ligue arabe, exclu toute reprise des négociations avec Israël sans un arrêt de la colonisation.

M. Erakat a appelé la communauté internationale à "sauver la solution à deux Etats (palestinien et israélien) en reconnaissant l’Etat palestinien dans les frontières de 1967".



puce Plan du site puce Contact

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2000-2014 © Mission de Palestine en France - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.67