Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 252
Communiqué de presse : Alstom perd un contrat de 10 milliards $ en Arabie Saoudite - Mission de Palestine en France

Communiqué de presse : Alstom perd un contrat de 10 milliards $ en Arabie Saoudite

jeudi 3 novembre 2011

Après trois années de campagne de boycott, Alstom perd un contrat de 10 milliards $ en Arabie Saoudite
Contact : Hind Awwad (la coordinatrice du BNC [Comité national du BDS à l’encontre d’Israël], Palestine)
Tél. portable (Jawwal) : +972(0)5 99 83 77 96
Courriel : hind.awwad@bdsmovement.net

Palestine occupée, 27 octobre 2011 — Après une campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) à l’encontre d’Israël, dirigée par le BDS National Committee (BNC), avec plusieurs de ses partenaires à travers le monde, et qui a duré trois années, l’Arabie Saoudite a décidé de ne pas attribuer à la société française Alstom le contrat de la deuxième phase du projet ferroviaire Haramain, qui lie la Mecque à Médine, bien qu’Astom avait remporté le contrat de la première phase du projet. Le montant du contrat de la deuxième phase s’élève à $10 milliards de dollars américains. Le BNC salue la décision saoudienne qui est en conformité avec les décisions du Sommet arabe tenu à Khartoum en 2006, qui avait exigeait de prendre des mesures punitives contre les deux société françaises, Alstom et Veolia, impliquées dans le projet israélien de Tramway de Jérusalem, comme étant une violation du droit international.

Il est à rappeler que le fonds de retraite suédois AP7 avait retiré ses investissements dans Alstom en 2008, précisément en raison de l’implication de cette dernière dans le projet de Tramway israélien à Jérusalem occupé, comme étant une violation du droit international.

Depuis la fin de l’année 2008, le BNC, avec ses partenaires, a déployé un effort populaire, formel et médiatique, afin de convaincre les autorités saoudiennes à exclure Alstom de l’affaire du train Haramain en raison de son implication dans des projets de judaïsation de Jérusalem réalisés par les autorités de l’occupation. Plusieurs lettres et documents ont été adressés dans ce sens aux autorités saoudiennes par la campagne BDS et par plusieurs autres parties officielles, populaires et islamiques, palestiniennes et internationales ; et ce dans le cadre d’une campagne coordonnée qui ciblait cette société.

Cette décision, prise par l’Arabie Saoudite, vient ajouter une nouvelle victoire précieuse aux succès de la campagne internationale BDS, dirigée par les Palestiniens, à l’encontre d’Israël. La campagne vise à mettre fin à l’occupation israélienne, à son régime raciste – auquel s’applique le crime d’apartheid d’après la définition des Nations Unis – et à la privation des réfugiés palestiniens de leur droit inaliénable au retour vers leurs foyers qu’ils ont quittés lors de la Nakba en 1948. Par exemple, la valeur des contrats que la société française Veolia a perdus, notamment du fait de la campagne, s’élève à $10 milliards de dollars américains. Une des dernières avancées à cet égard est la décision du corps étudiant à l’Université de Cambridge de demander à l’administration de l’Université de retirer ses investissements dans la société Veolia. Cette société est le partenaire d’Alstom au projet de Tramway de Jérusalem.

En ce qui concerne Alstom, c’est la première victoire de la campagne au niveau du monde arabe. Cela promet de donner une leçon importante à plusieurs sociétés internationales qui contribuent à la violation israélienne des droits de l’homme et du droit international, et qui le font sans prendre en considération le prix à payer en échange. Mais maintenant, vu la grande importance du marché de la péninsule arabe, le prix de l’implication des sociétés mondiales dans les crimes israéliennes a considérablement augmenté, notamment avec la décision de l’Arabie Saoudite. Cela va certainement créé des réactions au niveau mondial.

A cette occasion, le BNC adresse ses remerciements aux responsables saoudiens en appréciant leur décision sage et morale. Il remercie également tous les partenaires et activistes du BDS dans les quatre coins du monde, qui ont déployé des efforts importants pour la sensibilisation sur les violations commises par la société Alstom et qui ont pris des démarches pour la faire exclue de plusieurs contrats à travers le monde.

Nous remercions notamment les campagnes européennes menées au Suède, en Grande Bretagne et en Irlande contre les deux sociétés Veolia et Alstom. Nous remercions également la campagne européenne lancée récemment à Bruxelles et à Bierut contre Alstom sous le nom de "Keep Alstom’s Rail and Metro Away (KARAMA)". Nous confirmons que cette démarche est appréciable et qu’elle doit être suivie de plusieurs autres démarches de sorte à mettre les sociétés et les institutions mondiales devant leurs responsabilités, pour mettre fin à leur complice des violations israéliennes du droit international et des droits de l’homme.

Le BDS National Committee (BNC)



Agenda

<<

2014

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois