N’oublions pas la Palestine : la France doit voter pour son adhésion à l’ONU, Par Claude Nicolet Président du RCDP
Article mis en ligne le 20 février 2012
Imprimer logo imprimer

Alors que les tentatives pour que la Palestine devienne un état-membre de l’ONU ont jusqu’à présent échoué, Claude Nicolet, conseiller régional Nord-Pas de Calais et président du Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine (RCDP), prône une démocratie citoyenne pour l’aider.

La forte mobilisation des élus français (plus de 200) aux assises de la coopération décentralisée franco-palestinienne organisées par Cités Unies France, le Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine (RCDP) et l’Association des Collectivités Palestiniennes (APLA), qui se sont tenues à Hébron les 23 et 24 janvier dernier, nous a permis de mesurer la vigueur de l’engagement des collectivités françaises en Palestine.

Nous, élus locaux, portons témoignage de la nouvelle perception de la question palestinienne dans la société française.

Engagements économiques et citoyens

Chaque jour, de nouvelles collectivités françaises veulent s’engager avec leurs homologues palestiniens. L’annonce faite par Henri de Raincourt, ministre de la Coopération, lors de l’ouverture de ces Assisses, de la création dès 2013 d’un fonds dédié au soutien à la coopération décentralisée franco-palestinienne, en est la démonstration concrète. Nous avons également noté la demande faite par le gouvernement de "réfléchir aux moyens de développer nos projets de coopération à Jérusalem-Est, dans la zone C et dans la bande de Gaza, des zones difficiles d’accès sans doute mais incontournables pour le développement de la Palestine et la création de son Etat".

La légitimité d’un Etat se construit certes sur la place internationale mais aussi dans sa capacité à prendre en charge ses responsabilités sur son territoire pour le bien-être de ses citoyens. Notre détermination à participer au développement de la Palestine s’inscrit dans ce cadre et notre action contribue au renforcement de l’Autorité nationale palestinienne.

Nous, élus locaux, nous réjouissons à ce titre de l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO avec le soutien de la France. Cela ouvre de nouvelles perspectives de travail pour la coopération décentralisée, notamment pour le classement du patrimoine palestinien au patrimoine mondial. Mais ce n’est qu’une étape et, nous voulons aujourd’hui aller plus loin en appelant un vote positif de la France à l’adhésion de la Palestine à l’ONU.

Le chemin du droit, de la liberté et du devoir

Nous n’ignorons rien des difficultés auxquelles sont confrontés nos partenaires palestiniens. L’occupation, la colonisation qui s’étend à Jérusalem comme ailleurs, la fragmentation territoriale et politique avec la bande de Gaza que nous ne voulons pas oublier, l’impact du Mur sur la géographie du pays qui entraîne des contraintes gigantesques, les divisions profondes qui existent au sein de la société politique palestinienne. Malgré tout cela, le peuple palestinien poursuit sa route vers la paix et la liberté. Modestement nous l’accompagnons.

Ce chemin est pour nous une évidence car c’est celui du droit, de la liberté, de l’honneur et du devoir. C’est aussi celui de la démocratie dans un monde arabe en pleine transformation. Transformation qui suscite une immense vague d’espoir mais qui se paye au prix fort.

Nous, élus de collectivités françaises, sommes plus que jamais déterminés à participer au développement d’une Palestine libre, démocratique et souveraine, vivant dans la paix et le développement avec ses voisins au premier rang duquel Israël. Dans ce dialogue, les collectivités locales ont une place et un rôle à jouer. Nous sommes nombreux à entretenir des relations étroites avec des villes israéliennes.

Un jour viendra où nous pourrons mener tous ensemble, grâce à cette "diplomatie citoyenne", des projets de développement au service de la paix, de la fraternité et de l’intérêt général.


Michel DELEBARRE Ancien Ministre d’Etat, Sénateur-Maire de Dunkerque, Président de la Communauté urbaine de Dunkerque, Président de Cités Unies France
Claude NICOLET, Adjoint au Maire de Dunkerque, Conseiller Communauté urbaine de Dunkerque, Conseiller régional Nord Pas de Calais, Président du Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine
Henri BERTHOLET, Maire de Romans-sur-Isère, Conseiller Communauté d’Agglomération Pays de Romans.
Etienne BUTZBACH, Maire de Belfort, Président de la Communauté de l’Agglomération Belfortaine, Vice-Président du Conseil régional de Franche Comté
Bruno JONCOUR, Maire de Saint-Brieuc, Vice-président de Saint-Brieuc Agglomération Baie d’Armor
François LAMY, Député-Maire de Palaiseau, Président de la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay.
Dominique LESPARRE, Maire de Bezons, Conseiller général du Val d’Oise.
Dominique VOYNET, Ancienne Ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, Maire de Montreuil, Conseillère de la Communauté d’Agglomération Est-Ensemble



puce Plan du site puce Contact

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2000-2014 © Mission de Palestine en France - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.67