Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 252
10/10/2012 : Les autorités palestiniennes craignent que ses citoyens soient torturés et que leur sang coule pour promouvoir les prochaines élections israéliennes. - Mission de Palestine en France

10/10/2012 : Les autorités palestiniennes craignent que ses citoyens soient torturés et que leur sang coule pour promouvoir les prochaines élections israéliennes.

lundi 15 octobre 2012

Ramallah – Alqods Alarabi

Mercredi, les autorités palestiniennes ont exprimé leurs craintes de voir leur peuple souffrir et que le sang coule pour promouvoir les prochaines élections israéliennes. Et ce depuis la décision du premier ministre israéliens Benjamin Netanyahu d’avancer la date de ces élections. En effet initialement prévues pour octobre 2013, elles seront avancées pour le début de la même année.

Officiellement l’autorité palestinienne parle des élections comme d’une affaire interne à Israël qui ne les concerne pas. Mais de son côté, le principal négociateur palestinien Saeb EREKAT a peur que son peuple paie le prix de ces élections.

Ce même IRIQAT a déclaré mercredi à la radio palestinienne : "On craint que les prochaines élections israéliennes amènent plus d’attaques contre les palestiniens en Cisjordanie et à Gaza... on craint que l’expansion des colonies soit encore plus agressive comme la judaïsation de Jérusalem... et que tout cela soit considéré comme des "crimes de guerre"." et d’ajouter : "La campagne électorale se fera autour de l’expansion des colonies sur fond de sang palestinien".

Avant hier soir, le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu a appelé à des élections anticipées : "J’ai décidé que pour le bien de l’Etat d’Israel, il fallait organiser les élections le plus tôt possible dès début 2013."

Les autorités palestiniennes pensent que les partis politiques engagés dans ces élections pourraient rivaliser de cruauté envers les palestiniens pour accroitre leurs chances de victoire législative.

Le mouvement HAMAS considère la décision de Netanyahu comme un aveu de "faiblesse" d’Israel

Le communiqué du HAMAS de mercredi précise : "Ces élections anticipées sont une preuve de fragilité." Soulignant que le futur sourira au peuple palestinien grâce aux bouleversements qui ont eu lieu durant le printemps arabe, où le combat pour la liberté a triomphé.

Le HAMAS a exclu toute possibilité de coup de force contre Gaza, assurant que les menaces israéliennes ne pourraient être mise à exécution puisqu’il y déjà de nombreux affrontements aux frontières de Gaza ces derniers jours.

Les médias israéliens ont repris les propos d’un général de l’armée d’occupation : "Il n’y a pas d’autre solution qu’une attaque d’envergure a Gaza. Comprenant une action terrestre, comme ce fut le cas lors de l’opération "plomb durci" (en 2008/2010) pour redonner une marge de sécurité à Israël".

Mais selon le leader du HAMAS, Salah ALBERDOLI, il est impossible que Netanyahu mène une guerre contre Gaza pour promouvoir les élections anticipées. De plus, il a précisé que : "La résistance palestinienne a le pouvoir de se protéger et de protéger le peuple palestinien."



Agenda

<<

2014

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois