Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 252
La Palestine à l’ONU, Monsieur le Président, c’est maintenant ! - Mission de Palestine en France

La Palestine à l’ONU, Monsieur le Président, c’est maintenant !

mardi 27 novembre 2012

Nous publions ci-dessous la déclaration de François ASENSI, député de la commission des Affaires étrangères et vice-Président du groupe d’amitié France-Territoires Palestiniens.

Malgré la trêve négociée entre Israël et le Hamas, la situation à Gaza et au Proche-Orient reste extrêmement fragile. Depuis plusieurs semaines, les ennemis de la paix attisent à dessein les tensions.
Ne soyons pas dupes, désarmons cette politique du pire !

Les provocations, aussi inquiétantes soient-elles, ne doivent pas détourner de la question essentielle : la demande d’admission à l’ONU de l’Autorité palestinienne, soumise au vote des Nations jeudi 29 novembre. A ce jour, la France n’a toujours pris position.

Je demande solennellement au Président François Hollande d’affirmer enfin le soutien de la France à l’entrée de la Palestine à l’ONU, et la reconnaissance par notre pays de l’Etat palestinien.

Au nom des députés du Front de gauche, je formulerai cette demande à l’Assemblée nationale, lors des questions au Gouvernement, mardi 27 novembre, à l’avant-veille de la décision de l’Assemblée générale de l’ONU.

Le processus de paix a depuis trop longtemps démontré son impasse. Il est urgent de changer d’approche. Reconnaître enfin l’Etat palestinien, dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale, constitue la seule issue pour éviter le chaos, les violences et l’injustice.

Membre du Conseil de sécurité de l’ONU, la France doit appuyer cette solution et convaincre ses partenaires européens.
Dans son Histoire, la France a su prendre des actes forts en faveur du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il est temps de renouer avec ce message universel de la France et avec l’indépendance de sa diplomatie.

Le 29 novembre, la communauté internationale a rendez-vous pour faire triompher le droit international et la paix. Il serait impensable que notre pays manque à l’appel !

Télécharger le document